Les entrailles du Polaroid 1000 SUPERCOLOR dévoilées !

 DSC1746 900

 

D'une conception particulièrement bien étudiée, le POLAROID 1000 n'est pas assemblé à l'aide de vis, tout se clipse !!! ( à l'exception unique d'une fixation métallique del'électro-aimant de l'obturateur - voir photo plus bas).

 DSC1748 900

La façade se retire facilement, elle ne tient que par deux clips latéraux.

Le bloc "opérationnel" se retire de la coque en le dégageant par le mécanisme-charnière supportant les rouleaux de développement.
L'unique lentille de l'objectif - fix-focus 103mm f:14,6 - est clipsée sur deux supports et guidée par trois tenons.

Deux fils amènent le courant au système, un circuit imprimé recouvre le moteur servant à l'éjection de la photo après la prise de vue. Le bloc de contrôle manuel de l'exposition est relié à l'électronique de l'obturateur et à la prise flash sur le dessus par des circuits imptimés.

 DSC1752 900

La coque arrière apparaît vidée. On distingue en bas deux lames en métal servant à bien positionner la cassette du film.

 DSC1749 900 

Détail du petit plexi sur la fenêtre du compteur de vues et de l'un des deux inserts métalliques latéraux servant au clipsage de la façade :

 DSC1751 900

 

Le système de visée avec ses deux lentilles forme un bloc simplement glissé dans son logement dans la coque arière :

 DSC1747 900

Vue 3/4 arrière du bloc intérieur :

 DSC1754 900

Détail du solénoïde de l'obturateur :

 DSC1755 900

Détail du déclencheur et du compteur (actionné mécaniquement par le déclencheur) :

 DSC1757 900

 

L'électronique du SUPERCOLOR 1000 : en 1 la cellule photo-électrique, en 2 le système de compensation manuelle de l'automatisme, en 3 le circuit intégré qui gère l'ensemble du processus et en 4 les contacts du flipflash en liaison avec l'automatisme :

 DSC1765 900

Vue de l'intérieur de la chambre : le miroir trapézoïdal qui renvoie l'image vers le film laisse voir l'arrière de l'obturateur électro-mécanique. A l'avant-plan les deux lamelles métalliques destinées à prendre le courant sur la pile logée au fond de la cassette du film. A remarquer les striures et dentelures visant à supprimer les reflets internes :

 DSC1769 900

La partie supérieure du cône supérieur du bloc interne, derrière la prise flash, est également clipsée mais ce sera peut-être pour une prochaine fois...